top of page
Rechercher
  • socialboxmanagemen

Community manager : tout ce que vous devez savoir

I. Introduction


Le métier de community manager est devenu incontournable dans le monde du digital. En effet, avec l'explosion des réseaux sociaux, les entreprises ont compris l'importance d'avoir une présence en ligne active pour interagir avec leur communauté et promouvoir leur marque. Le community manager a ainsi pour mission de gérer la présence en ligne d'une entreprise, de créer du contenu attractif et de susciter l'engagement des internautes.


Dans cet article, nous allons présenter les missions principales du community manager, ainsi que ses avantages pour une entreprise. Nous aborderons également les études et formations nécessaires pour devenir community manager, les horaires et les salaires pratiqués, ainsi que les différences entre community manager et social media manager. Enfin, nous donnerons des conseils pour trouver un emploi de community manager et nous discuterons du futur de ce métier en constante évolution.


II. Les missions du community manager

Le community manager est chargé de gérer la présence en ligne d'une entreprise sur les réseaux sociaux. Il a pour mission d'assurer une présence régulière sur ces plateformes, de publier du contenu attractif et engageant, et d'interagir avec les internautes. Voici les missions principales du community manager :

  1. Gestion des réseaux sociaux : le community manager doit assurer une présence régulière de l'entreprise sur les différents réseaux sociaux. Il doit publier du contenu adapté à chaque plateforme (texte, image, vidéo), selon une stratégie de contenu définie en amont.

  2. Animation de la communauté en ligne : le community manager doit interagir avec la communauté de l'entreprise sur les réseaux sociaux. Il doit répondre aux commentaires, aux messages privés et aux tweets, en adoptant un ton adapté à la marque.

  3. Création de contenu adapté à chaque plateforme : le community manager doit être capable de créer du contenu attractif et engageant pour chaque plateforme. Il doit maîtriser les spécificités de chaque réseau social (format d'image, nombre de caractères autorisés, etc.) et adapter le contenu en fonction.

  4. Veille et analyse des résultats : le community manager doit effectuer une veille sur les réseaux sociaux pour repérer les tendances, les nouvelles fonctionnalités et les concurrents. Il doit également analyser les résultats des actions menées sur les réseaux sociaux pour ajuster sa stratégie.

Dans la partie suivante, nous allons aborder les avantages d'un community manager pour une entreprise.


III. Les avantages d'un community manager pour une entreprise


Le community manager peut apporter de nombreux avantages à une entreprise, notamment en termes d'image de marque, de visibilité en ligne, de fidélisation des clients et de création de liens avec les influenceurs.

  • Amélioration de l'image de marque : le community manager est responsable de la communication en ligne de l'entreprise. Il veille à ce que la marque soit représentée de manière positive et cohérente sur les différentes plateformes sociales. En créant du contenu de qualité, en répondant rapidement aux commentaires et en interagissant avec les clients, le community manager peut contribuer à renforcer la réputation de l'entreprise.


  • Augmentation de la visibilité en ligne : le community manager est chargé de créer et de partager du contenu attractif sur les réseaux sociaux. Cela peut aider à attirer de nouveaux clients, à augmenter le trafic sur le site web de l'entreprise et à améliorer son référencement naturel sur les moteurs de recherche.


  • Fidélisation des clients : en interagissant régulièrement avec la communauté en ligne, le community manager peut aider à fidéliser les clients de l'entreprise. En répondant rapidement aux commentaires et aux messages des clients, en leur offrant du contenu exclusif et en les impliquant dans des concours ou des événements, le community manager peut renforcer les liens entre l'entreprise et ses clients, augmentant ainsi leur engagement et leur loyauté.


  • Création de liens avec les influenceurs : les influenceurs sont des personnes qui ont une grande audience sur les réseaux sociaux et qui peuvent influencer les décisions d'achat de leurs followers. Le community manager peut aider l'entreprise à établir des relations avec ces influenceurs en les contactant directement ou en les impliquant dans des campagnes marketing. Cela peut aider à augmenter la portée de la marque et à toucher de nouveaux clients potentiels.

En résumé, le community manager peut apporter de nombreux avantages à une entreprise en aidant à améliorer son image de marque, à augmenter sa visibilité en ligne, à fidéliser ses clients et à établir des relations avec des influenceurs.


IV. Différence entre community manager et Social Media Manager

Le community manager et le Social Media Manager sont deux métiers liés à la gestion des réseaux sociaux, mais ils ont des missions et des responsabilités différentes.

  • Le community manager est chargé de la gestion quotidienne des réseaux sociaux. Il crée et partage du contenu, répond aux commentaires et aux messages, anime la communauté en ligne et veille à ce que la marque soit représentée de manière positive et cohérente.

  • Le Social Media Manager a une vision plus stratégique des réseaux sociaux. Il est responsable de la mise en place de la stratégie globale de l'entreprise sur les réseaux sociaux, de la mesure de l'efficacité de cette stratégie et de l'élaboration de rapports pour les dirigeants de l'entreprise.

En résumé, le community manager est responsable de la gestion quotidienne des réseaux sociaux, tandis que le Social Media Manager a une vision plus stratégique et globale de la présence de l'entreprise sur les réseaux sociaux.


V. Les études pour devenir community manager

Il n'existe pas de diplôme spécifique pour devenir community manager, mais il est conseillé de suivre une formation en communication, marketing ou digital. Les compétences clés pour devenir community manager comprennent la capacité à créer du contenu attractif, à interagir avec la communauté en ligne et à analyser les résultats.

Il existe également des formations spécifiques pour devenir community manager, telles que celles proposées par l'OpenClassrooms ou le CFPJ. Ces formations peuvent être suivies à distance et sont souvent axées sur la pratique et la mise en situation professionnelle.


VI. Comment trouver un emploi de community manager ?

Il existe plusieurs façons de trouver un emploi de community manager. Voici quelques conseils :

  • Utilisez les sites d'offres d'emploi spécialisés dans le digital et le marketing, tels que LinkedIn, Indeed, JobTeaser ou encore RegionsJob.

  • Recherchez les offres d'emploi directement sur les sites web des entreprises ou des agences de communication.

  • Postulez à des offres d'alternance ou de stage pour acquérir de l'expérience professionnelle.

  • Réseautez avec d'autres professionnels du digital et participez à des événements du secteur pour élargir votre réseau professionnel.


VII. Qui sont les clients d'un community manager ?

Les clients d'un community manager peuvent être de toutes tailles et de tous secteurs d'activité. Les entreprises de commerce électronique, les startups, les agences de publicité et les organisations à but non lucratif sont quelques exemples de clients potentiels.


VIII. Le salaire et les horaires d'un community manager

Le salaire d'un community manager varie en fonction de plusieurs facteurs tels que l'expérience, la localisation géographique, la taille de l'entreprise ou encore le type de contrat. En Belgique et en France, le salaire moyen d'un community manager débutant est d'environ 28 000 euros brut par an, tandis qu'un community manager expérimenté peut gagner jusqu'à 45 000 euros brut par an.


En Europe, le salaire moyen d'un community manager varie entre 25 000 et 40 000 euros brut par an.


Pour les community managers freelance, les tarifs pratiqués dépendent également de ces mêmes facteurs. En général, un community manager freelance facture entre 350 et 800 euros par jour de travail.


Les horaires d'un community manager sont variables et dépendent du rythme de travail de l'entreprise. Les community managers peuvent être amenés à travailler en soirée ou le week-end pour suivre l'actualité de leur communauté en ligne. Néanmoins, en général, les horaires sont réguliers et les community managers travaillent environ 35 à 40 heures par semaine.


IX. Les tarifs pratiqués par les agences de community management

Le coût des services d'une agence de community management dépend de plusieurs facteurs tels que la taille de l'entreprise, le nombre de plateformes sociales à gérer, la fréquence de publication, etc. Il existe différents types de tarification proposés par les agences de community management :

  • Tarif horaire : l'agence facture un tarif horaire pour chaque heure travaillée sur la gestion des réseaux sociaux de l'entreprise cliente.

  • Tarif mensuel : l'agence propose un tarif mensuel pour une gestion continue des réseaux sociaux de l'entreprise.

  • Tarif à la performance : l'agence facture un pourcentage sur les ventes réalisées grâce aux réseaux sociaux.

En Belgique et en France, les tarifs pratiqués par les agences de community management varient en moyenne entre 500€ et 5000€ par mois. En Europe, les tarifs sont similaires et peuvent aller jusqu'à 10000€ par mois pour les grandes entreprises.


X. Le futur du community management

Le métier de community manager a connu une forte croissance ces dernières années et il est devenu un poste clé pour les entreprises qui souhaitent renforcer leur présence en ligne. Cependant, avec l'évolution constante des technologies et des habitudes de consommation en ligne, le rôle du community manager est appelé à évoluer. Le community management devrait se concentrer davantage sur la création d'expériences de marque uniques et personnalisées pour les clients, ainsi que sur l'intégration des technologies émergentes telles que la réalité virtuelle et augmentée dans la stratégie de communication. Les nouvelles tendances à suivre incluent également la montée en puissance de l'intelligence artificielle et de l'automatisation pour faciliter le travail du community manager. Perspectives d'avenir : Le métier de community manager devrait continuer de se développer dans les années à venir, en raison de l'importance croissante des réseaux sociaux et de la nécessité pour les entreprises de se différencier sur ces plateformes. Cependant, les compétences requises pour ce métier sont en constante évolution, et les community managers devront continuer de se former et de s'adapter aux nouvelles technologies pour rester compétitifs sur le marché.

XI. Conclusion

Dans un monde où la communication en ligne est devenue incontournable, le community management est devenu un poste clé pour les entreprises souhaitant renforcer leur présence en ligne et fidéliser leur communauté. Nous avons vu que les missions du community manager sont variées et qu'il doit posséder un large éventail de compétences pour réussir dans ce métier.

Nous avons également abordé les avantages pour les entreprises de faire appel à un community manager, ainsi que les différences entre le community manager et le social media manager. Nous avons enfin évoqué le futur du métier et les nouvelles tendances à suivre.

Si vous êtes une entreprise en quête d'un community manager, n'hésitez pas à faire appel à nos services pour vous accompagner dans votre stratégie de communication en ligne. Si vous êtes un passionné de communication en ligne et que vous souhaitez vous lancer en tant que community manager, nous sommes toujours à la recherche de nouveaux talents pour rejoindre notre équipe.


Comentarios


bottom of page